Audi, première marque à ouvrir une concession à Roissy

Screen France est intervenu dans le cadre de la mise en place des standards outillage sur le site de la future concession Audi qui ouvrira ses portes en 2018 dans le quartier Aéroville sur l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.

La marque aux anneaux sera représentée en 2018 dans la zone aéroportuaire de Paris- Charles de Gaulle avec une concession de 4 600 m2, exploitée par Audi Bauer.

Le Groupe ADP, qui aménage et exploite des plates-formes aéroportuaires, a signé un bail à construction avec Audi pour la création d’une concession sur l’aéroport Paris-Charles de Gaulle. Jamais un tel complexe automobile n’avait été implanté sur la plateforme aéroportuaire de Roissy. Ce nouvel écrin de 4 600 m2, qui sera animé par le groupe Bauer (Urcun), se positionnera sur une parcelle de 1 hectare à proximité du centre commercial Aéroville, ouvert en 2013.

La concession devrait ouvrir ses portes à l’horizon 2018 et s’articulera autour d’un showroom dédié à la vente de véhicules neufs, qui intégra les dernières technologies digitales, un espace d’exposition et de vente pour les véhicules d’occasion, adossé à un parking de 175 places, et un atelier de réparation
intégrant un dépose-minute.

 » L’arrivée prochaine de cet ensemble Audi, de grande qualité, marque une étape importante dans la diversification de l’offre de services proposée sur le quartier d’Aéroville, et dont nous entendons poursuivre le développement au cours des quatre prochaines années « , commente Serge Grzybowski, directeur de l’immobilier du groupe ADP. D’autres marques automobiles pourraient être tentées d’investir cette zone, même si ADP annonce, à ce stade, ne pas avoir entamé d’autres discussions avec des groupes automobiles.

Le groupe Bauer s’était déjà illustré en juin dernier en ouvrant un centre Audi City en plein cœur Paris, le premier du genre en France. L’opérateur francilien devrait commercialiser 2 600 VN et 700 VO en 2018, et atteindre un chiffre d’affaires compris entre 117 et 130 millions d’euros. (source l’Argus)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *